Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ichimoku.overblog.com

Trading le money management

21 Décembre 2014 , Rédigé par Cypressat

Je suis spécialiste de l'ichimoku kinko hyo , vous pouvez trouver mon site 100 % dédié à l'ichimoku ici Site web blog ichimoku

Mais ichimoku ou pas, si nous ne respectons pas un strict money management en trading, il n'est pas possible selon moi de durer sur les marchés.

Le money management, principes de base.

Suite à plusieurs demandes, j'ai re - écris le billet sur le money management et la gestion du risque en trading

Il existe plusieurs systèmes de trading efficaces, ichimoku à coup sur en est un ! Nous en faisons ici quotidiennement la démonstration.

Cependant, il faut être honnête, sans un money management strict et une parfaite maîtrise de nos biais psychologiques ichimoku ou tout autre bon indicateur ne pourront rien pour nous et nous serons éternellement perdant sur les marchés. C'est une conviction absolue !


La gestion de nos émotions :

C’est apprendre à ne pas trader quand il n’y a pas de signaux respectant rigoureusement les règles de base de l’ichimoku

C’est apprendre à respecter les stops, savoir laisser courir les gains, ne pas chercher a se refaire lorsqu’on perd, ne pas céder à la peur, lutter contre les pulsions, maitriser nos biais psychologiques, etc, etc ……

Le money management

  • Toujours utiliser un stop loss (un stop ne se met pas au hasard, ichimoku permet de parfaitement déterminer où le placer)
  • Une fois que l’on a déterminé où doit être placé le stop il est nécessaire d’adapter la taille de lot a trader en fonction du stop, c'est-à-dire déterminer le pourcentage maximal de perte que l’on s’autorise par rapport à notre capital
  • Selon moi, nous ne devons pas perdre plus de 1 % de notre capital par trade et pas plus de 2 % par jour de trading

Exemple pour un capital de 10 000 euros:
1 % de 10 000 euros = 100 euros (100 euros est donc la perte maximal autorisée par trade ) .
Il faut tenter de ne jamais engager plus et ce quelque soit l'horizon d'investissement (court terme, intraday ou swing trading)

Bon à savoir : Avec un risque maximal de 1 % de perte par trade , il nous faudra 69 trades perdus consécutivement pour perdre la moitié de notre capital !
En appliquant toujours le même % maximal de perte par trade sur toutes les positions, le trader est théoriquement à l'abri de la ruine. (source "le trader privé de Benoit Fernandez Riou")
Convenons qu'il faut soit être extrêmement malchanceux ou très mauvais analyste pour perdre 69 trades d'affilé et même ainsi il nous restera encore la moitié de notre capital pour trader.

Voici une formule simple pour adapter la taille de lot par trade en fonction de notre capital (pourcentage maximal de perte par trade par rapport au capital)

Capital x pourcentage maximal de perte par trade / par la taille du stop
Autrement dit, si nous nous autorisons 1 % de perte maximale par trade pour un capital de 10 000 euros et que notre stop est de 50 pips la formule est la suivante:

10 000 euros (capital) x 1 % / 50 (pips) = 2 .
Cela veut dire que nous pouvons risquer 2 euros par pip. Si nous perdons le trade (50 pips x 2 euros par pip) nous perdons 100 euros ce qui fait bien 1 % de notre capital (10 000 euros)

Autre exemple si nous fixons le stop à 25 pips
10 000 x 1% / 25 = 4 nous entrons donc à 4 euros le pip, si nous perdons le trade , 25 pips x 4 = 100

Il convient donc de toujours appliquer la même règle quelque soit la taille du stop, c'est d’ailleurs la raison pour laquelle il ne faut pas avoir peur en swing trading (signaux à partir du daily par exemple) des stops de 200 pips voir plus. Si nous perdons le trade , quelque soit la taille du stop, en appliquant cette règle de base du money management, nous ne perdrons pas plus de 1 % de notre capital, soit 100 euros pour un capital de 10 000 euros.
Très souvent les traders débutants sont terrorisés par les stops larges (de plus de 100 pips) parce qu’ils misent toujours la même somme quelque soit la taille du stop . Si nous n’adaptons pas la taille de lot a trader en fonction du stop selon les formules ci-dessus, il est en effet impossible de s'autoriser des stops larges donc le swing trading. (le swing étant pourtant selon moi et malgré les idées reçues une des meilleures pratiques (la plus facile))

Le ratio risque rendement :

L'autre socle du money management c'est le ratio RISK/REWARD .

  • Je suis convaincu qu'en plus du pourcentage autorisé par perte et par jour le ratio risque rendement est la troisième chose parmi les plus importantes
  • Je crois fermement qu'il faut s'obliger à n'entrer sur le marché qu'à la condition de se rapprocher le plus possible d'un ratio de 2/1. Prétendre à un meilleur ratio c'est bien intellectuellement et théoriquement, mais vraiment pas évident dans la pratique. Par contre entrer en position avec un ratio inférieur à 2/1 expose a de fortes déconvenues en matière de gestion du risque et de protection du capital (nos munissions pour rester dans la partie) .

La recherche de bons ratios permet d'être un trader moyen . Cela veut dire que même si nous perdons plus souvent de trades que nous n’en gagnons , nous ne perdrons pas d'argent

Admettons que nous ayons un signal de trading , la première chose est de fixer le stop (on ne le pose jamais au hasard mais par rapport à de solides critères techniques (ichimoku permet de facilement visualiser où placer les stops) . Une fois que nous aurons fixé le stop nous devons trouver notre objectif de gain (le take profit) qui, comme pour le stop ne se fixe pas au petit bonheur la chance. Une fois fait, avant d'entrer en position il faut regarder si le take profit est au moins deux fois supérieur au stop, si oui, on entre , sinon on s’abstient . (Cela va encore réduire la quantité de signaux viables et va davantage solliciter notre patience (biais psychologique, mais à la longue nous serons "gagnants")

Si nous appliquons cette méthode systématiquement avec rigueur, il sera à la longue difficile de perdre de l'argent.

Exemples de ratios de 2/1 : (en risquant 1 % du capital de 10 000 euros) pour 5 trades (3 perdus et 2 gagnés)

  • Premier trade perdu pour un stop de 25 pips et un TP de 50 = - 100 euros de pertes
  • Second trade perdu pour un stop de 135 pips et un TP de 270 pips = - 100 euros
  • Troisième trade gagné pour un stop de 15 pips et un TP de 30 pips = + 200 euros
  • Quatrième trade perdu pour un stop de 45 pips et un tp de 90 pips = - 100 euros
  • Cinquième trade gagné pour un stop de 35 pips et un tp de 70 pips = + 200 euros

A l'arrivée nous avons perdu 205 pips pour 300 euros et nous aurons gagné 100 pips pour 400 euros.
400 euros de gains - 300 euros de pertes, sur 5 trades nous aurons gagné 100 euros !

Cet exemple démontre aussi que les résultats affichés en pips ne veulent finalement pas dire grand chose.

Lire la suite